Photo from Visual Hunt

Cycle de conférences Disrupt' Campus UBO 2019

Photo from Visual Hunt

Cycle de conférences Disrupt' Campus UBO 2019

SAISON 1
À Brest, 3 dates, 5 évènements sur les enjeux autour de la donnée.

Publication : 09 jan 2019

Co-organisé par :

En lien avec les projets :

29 janvier 20h-22h30

Ciné-débat : Documentaire « Nothing to Hide » (rien à cacher), de M. Meillassoux et M. Gladovic (proposé dans le cadre du Festival des Libertés Numériques)

lieu : UBO Open Factory

animation : Michel Briand

Le film aborde la question de la surveillance de masse et son degré d'acceptation par la population résumé par l'argument « je n'ai rien à cacher ». Le fil rouge du documentaire est une expérience d'espionnage volontaire mené sur Mister X, jeune comédien vivant à Berlin. Avec son accord, les métadonnées de son ordinateur et de son smartphone sont récoltées durant un mois à l’aide d’un logiciel espion, puis analysées par des chercheurs. Cela afin d'illustrer le fait qu'il est alors possible d'extraire de nombreuses informations personnelles à partir des services en ligne, réseaux sociaux et applications mobiles (Google, Facebook, WhatsApp etc.). Cette expérience est entrecoupée d'interventions de lanceurs d'alerte, hackers ou victimes de la surveillance. Le documentaire s'intéresse également aux dérives récurrentes des États ayant recours à la surveillance de masse. Enfin, le documentaire présente enfin des solutions pour aider les utilisateurs à protéger leurs données en ligne (source Wikipédia).

Un débat permettra à la suite de la projection d’échanger avec les personnes présentes.

5 février 18h-20h30

Conférence-débat de Nicolas Loubet : « De l’open data aux politiques de la donnée - Etat de l’art des expériences de régies de données »

lieu : UBO Open Factory

animation : UBO Open Factory et Data Terra

Nicolas Loubet est chercheur de formation (en géosciences), autodidacte des pratiques numériques et actif dans des communautés contributives depuis 2010. Il a co-fondé les sociétés Umaps et Bluenod et co-animé le média social Knowtex.

Depuis fin 2018, il est « enseignant-chercheur » (en binôme avec Rieul Techer) pour la coopérative de recherche OxaMYNE (Oxalis & La MYNE). Il conçoit et développe des programmes de recherche ’non standard’ comme DAISEE.

Cette conférence-débat a pour objectifs de rappeler la doctrine de l’open data et de revenir sur les lacunes constatées (manque d’inclusion par les usages, gouvernance territoriale n’intégrant pas les parties prenantes) avant d’aborder les expériences en cours (Bretagne, IDF, Occitanie...) et d’ouvrir le débat avec le public.

6 février 9h-12h

Atelier : « Données et citoyens : entre ouverture et collaboration »

lieu : UBO Open Factory

animation : Nicolas Loubet (Oxamyne), en collaboration avec l’UBO Open Factory et Data Terra

Entre ouverture et collaboration, comment produire et utiliser les données utiles aux territoires et à leurs habitants ? Vers une feuille de route pour mettre en commun les données au service du territoire brestois

L’atelier participatif sera structuré en 2 phases :

  1. un temps d’émergence d’idées grâce aux méthodes d’intelligence collective pour identifier les enjeux/problématiques.
  2. suite aux problématiques dégagées au point 1, une phase collaborative pour réaliser une feuille de route partagée et co-construite.

6 février 14h-16h

Atelier : « Données et citoyens : piratage et hacking »

lieu : UBO Open Factory

animation : UBO Open Factory, DSIUN de l’UBO et Data Terra

Atelier de pédagogie contributive structuré en 4 phases :

  1. temps d’échange pour partager les questionnements autour des notions de piratage et de hacking
  2. illustration des notions par des cas concrets (extraits vidéos)
  3. temps de manipulation (piratage : key logger - hacking : détournement d’un moteur d’imprimante)
  4. partage de bonnes pratiques

Le wiki de l'atelier : https://ferme.yeswiki.net/wikis/Piratage_Hacking/wakka.php?wiki=PagePrincipale

6 février 20h-22h30

Retransmission de la conférence de Jean-Marc Manach « Boîtes noires et grandes oreilles : comment les citoyens et les journalistes réagissent-ils à la surveillance électronique de masse » suivie d’une table ronde sur la formation des journalistes de données : entre investigation et culture hacker (proposé dans le cadre du Festival des Libertés Numériques)

lieu : Pôle Numérique Brest Bouguen

Jean-Marc Manach, journaliste d’investigation indépendant. Il a publié dans différents médias (Libération, Rue89, InternetActu, Arrêt sur image) le résultat de ses enquêtes sur l’usage d’outils de surveillance électronique en France et à l’étranger. Jean-Marc Manach est co-auteur d’une bande dessinée Grandes oreilles et bras cassés (1), avec le dessinateur Nicoby et auteur d’un ouvrage sur la prise en compte de la vie privée dans les habitudes numériques de la génération Y, La vie privée, un problème de vieux cons ? (2).

La particularité de Jean-Marc Manach est de se situer en amont et en aval de l’information dans le domaine de la préservation de la vie privée en ligne. En amont en tant que journaliste d’investigation qui « sort » des affaires en relation avec la surveillance d’État. En aval avec un ouvrage théorique sur la vie privée en tant que droit de l’individu.

Inscriptions

Les conférences sont accessibles à tous sur inscription : plateforme-accueil-telephonique[at]mairie-brest.fr ou 02.98.00.80.80

UBO Openfactory

Salle D133 Bâtiment D

  Instagram

Fait avec  par la Team UOF